Marvel’s Avengers est une perte pour Square Enix


Actus / mercredi, novembre 25th, 2020

Il y a quelques mois, nous vous parlions de Disintegration. Ce jeu de V1 Interactive avait complètement fermé ses serveurs multijoueurs, car seule une vingtaine d’utilisateurs les fréquentaient. Si peu de publicité a été faite autour de ce titre, ça n’est pas le cas de Marvel’s Avengers. Pourtant, ça ne l’empêche pas de connaître un exode semblable.

Marvel’s Avengers Endgame

On l’a vu à tous les salons et conférences de ces deux dernières années, et même dans la rue au moment de sa sortie le 4 septembre. Impossible d’avoir manqué l’arrivée en fanfare de ce Marvel’s Avengers, développé conjointement par 5 studios. Hélas, l’argent investi dans la publicité, ainsi que la licence en elle-même ne semblent pas attirer le chaland, au contraire.

Square Enix n’a annoncé aucun chiffre de vente, et l’on sait que son titre a rapidement quitté le top 10 des jeux vendus au Japon lors de sa semaine de sortie. 50 000 boites se sont péniblement écoulées dans ce pays, même si Marvel’s Avengers se destine surtout au marché états-unien. De manière globale, le pic de fréquentation sur Steam atteint seulement les 28 000 joueurs. Ce chiffre, déjà faible, est en large baisse puisque l’on compte environ 1400 joueurs simultanés sur le jeu, toujours sur PC.

La solution ?

Il y a un mois, Square Enix fut contacté par Kotaku à ce sujet, et le directeur du studio était empli d’espoir :

Nous sommes confiants sur le retour des joueurs PC (ainsi que ceux sur Xbox One et PlayStation 4) et nous sommes également très excités par le nouveau contenu qui montre notre engagement à améliorer le jeu.

Les critiques sont unanimes, ce n’est pas la durée de vie qui pêche, mais sa diversification et sa forme. Si le gameplay est bon (bien que brouillon), tous les décors et ennemis se ressemblent dans un méli-mélo sans âme.

Aujourd’hui, le constat est un peu plus alarmant pour l’éditeur, qui accuse une perte de 55 millions de dollars à cause de cet unique jeu. Marvel’s Avengers n’a toujours pas amorti ses frais de développement, et notamment sa publicité, d’après une retranscription d’une discussion avec un investisseur. Square Enix ne baisse pas les bras pour autant, et espère se relancer via les fameuses mises à jour, des contenus additionnels plus agressif et surtout, un portage PS5 et Xbox Series. Et cette fois-ci, l’excuse du COVID ne sera pas possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *