Ubisoft arrête les frais des jouets Starlink


Actus / jeudi, avril 4th, 2019

Il y a quelques mois, nous vous parlions de Starlink : Battle For Atlas. Un jeu de combats spatiaux, mais qui a surtout la particularité d’être un « jouet vidéo ». Avec l’arrêt de LEGO Dimensions, Disney Infinity et Skylanders, on se demandait comment Ubisoft allait pouvoir relancer le genre. 

Le barrel roll ne suffit pas

Presque six mois après le lancement de Starlink : Battle for Atlas, l’éditeur avoue avoir également échoué. C’est sur le site web même du jeu qu’Ubisoft annonce devoir arrêter la production des jouets vidéo du titre. Il s’agit en réalité de figurines (vaisseaux ou personnages) à poser sur un socle afin de les modéliser à l’écran.

« Nous avons récemment pris la décision de ne pas commercialiser de jouets physiques pour la mise à jour de ce printemps et à l’avenir.

On lit donc en revanche que Starlink ne sera pas tout à fait abandonné (du moins pas tout de suite). Il est intéressant de noter que celle-ci contiendra de nouveaux vaisseaux, armes et personnages. En effet, Ubisoft a été malin, puisque les différentes figurines peuvent être acquises numériquement. Autant dire que les jouets se sont bien moins vendus que le jeu vidéo lui-même.

Évolution

Est-ce donc enfin la fin du jouet vidéo ? Pas si sûr. L’industrie vidéoludique a toujours su attirer les joueurs grâce à différents accessoires. On pense par exemple à la réalité augmentée d’Invizimals ou d’Eye of Judgment. Par ailleurs, le Nintendo Lab est en quelque sorte la nouvelle évolution/expérimentation sur le sujet. Pour rappel, il s’agit de kits en carton destinés aux enfants, afin qu’ils puissent construire eux-mêmes différents accessoires servant à des mini-jeux sur la tablette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *