Microsoft et Nintendo collaboreront-ils ?


Actus / samedi, février 23rd, 2019

Depuis toujours, le jeu vidéo a fonctionné sur le principe de constructeurs et d’exclusivités. Chaque marque derrière une console élaborait un catalogue éclectique de titres spécifique à celle-ci. Pourtant, il semblerait que Microsoft et Nintendo aillent vers un accord important et inédit.

Transcendance

C’est tout d’abord Direct-Feed Games qui a lancé la rumeur. Mais rapidement, celle-ci a été corroborée par les sources de Game Informer, et (fait rare pour être souligné) celles de JeuxVideo.com. D’après ces trois sites, Microsoft serait en passe de réaliser une collaboration de grande ampleur avec Nintendo. Si la société américaine avait ouvert Minecraft en cross-play, cette fois, cela ira plus loin. En effet, Microsoft compte tout simplement proposer le Xbox Game Pass pour la Nintendo Switch, accompagné également de quelques exclusivités. D’après les sources, on parlerait entre autres de Cuphead et d’Ori and the Blind Forest. Pour rappel, le Xbox Game Pass est un abonnement qui permet d’utiliser toute une liste de jeux via le streaming.

Ce n’est pas la première fois que cette entreprise prête ses exclusivités. Depuis 2015, les titres créés par les studios de Microsoft peuvent être joués via n’importe quel PC Windows 10. Un décloisonnement des exclus, mais qui restait proche des intérêts de la firme de Redmond.

Co-op

Difficile justement de connaître l’objectif final de ces deux rivaux qui s’allient. À court terme, on imagine que Microsoft commercialisera tout simplement bien plus de d’Xbox Game Pass, au vu du parc de Nintendo Switch dans le monde. On peut également penser que ce fameux pass permettra de booster les ventes de consoles Xbox. Notamment parce que certains jeux incluent dans cet abonnement ne le sont que temporairement. Pour continuer à utiliser ces derniers, il faudra donc posséder ces titres… et la console. Mais Microsoft tient-il vraiment à ses machines, au hardware ? Car au centre de cette alliance réside la magie du cloud et du streaming. On pourrait donc penser que le constructeur se retire peu à peu du marché console pour devenir distributeur.

Si l’on comprend assez facilement les intérêts de Microsoft, qu’en est-il de Nintendo ? En dehors de l’ouverture d’un constructeur qui semblait conservateur, c’est une grosse extension de son catalogue de jeux. Si depuis son lancement, la Switch est incessamment nourrie de titres (dont un bon nombre de portages), elle pourrait désormais disposer d’une ludothèque riche en grosses cartouches. Grâce au streaming, la console hybride de Nintendo pourrait faire un trait sur ses limitations techniques. L’absence raillée d’un Red Dead Redemption 2 sur Switch pourrait se résoudre. Le constructeur japonais aurait le plus grand catalogue de jeux, tout en le rendant hybride. Enfin… c’est là la seule ombre du tableau. En effet, la Switch ne disposant pas de connectivité 4G, il sera impossible de jouer en streaming pendant ses déplacements. Un défaut qui sera peut-être corrigé via la nouvelle version de cette console, prévue pour cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *