Microsoft veut s’armer de plus grands studios


Actus / samedi, août 25th, 2018

Qu’on aime ou non ce constructeur, tout le monde s’accorde à dire que la 8e génération de consoles aura été délicate pour Microsoft. Entre le lancement chaotique de la Xbox One (au prix trop élevé), le quiproquo de Kinect 2.0 et des annulations à tour de bras, l’entreprise ne tente plus d’utiliser des rustines, mais prépare véritablement son futur avec l’achat de nouveaux studios.

Génération sacrifiée

Il semblerait que depuis quelque temps, Microsoft tente de comprendre ce que fait la concurrence, et notamment Sony. Ce dernier s’est en effet entouré de nombreux studios (Naughty Dog, Polyphony Digital, Santa Monica Studios, Guerrilla Games…) et surtout, de multiplier les licences fortes, mais originales. Si le constructeur japonais surfe sur des classiques (Uncharted, God of War), le renouveau est tout de même là, d’un épisode à un autre. Cette fraîcheur se sent également dans les nouvelles IP qui ponctuent le parcours de la PS4 (en témoignent Spiderman et Days Gone, par exemple). Pour cette génération, Microsoft semble n’avoir appuyé son catalogue qu’avec son trio fétiche Gears of War/Halo/Forza, que l’on retrouve déjà depuis la Xbox 360. Si cela complaît aux fans de la 1ère, l’offre est loin de se renouveler. Même le ton plus sombre du dernier Gears s’accompagne finalement d’un gameplay toujours aussi classique.

Buy More

Depuis l’E3 dernier, Microsoft veut changer la donne, en passant donc par le rachat de studios, notamment de Playground Games et Undead Labs qui travaillaient déjà en étroite collaboration avec cet éditeur. Mais la volonté de renouveler son catalogue se voyait surtout avec Compulsion Games et Ninja Theory. Deux studios qui, pour le coup, ont récemment sorti leurs jeux sur plusieurs supports. Cet achat qui paraissait étrange fait corps avec une toute nouvelle stratégie évoquée chez GamesIndustry :

Nous cherchons désormais des studios qui ne font qu’un avec la créativité. Ce qui est fascinant avec Ninja Theory, c’est qu’il est clair que ce studio s’intéresse à de nouvelles idées; la créativité, les personnages, l’histoire sont les premiers paramètres à prendre en compte pour eux. Cela va de pair avec notre envie de donner à nos joueurs, notamment les utilisateurs du Game Pass, du contenu unique, loin de ce que l’on fait avec nos grosses franchises.

Cette nouvelle stratégie s’axe donc sur deux piliers : l’originalité (« créativité ») et le Game Pass. Microsoft ne veut pas combattre Sony sur son terrain, mais trouver une voie parallèle. Le nouvel abonnement Xbox se destine aux fans des licences phares du constructeur, tout en les attirant vers des titres différents. L’intérêt est double, puisqu’il s’agit également de faire venir les joueurs allergiques au combo Forza/Gears of War/Halo. Tout en aidant les studios qui s’en sortent difficilement avec un titre AA lancé tous les deux ans. On sent qu’il s’agit d’une politique qui vise le long terme, et non la Xbox One spécifiquement. Il s’agit sans doute là des graines pour la future Xbox…

Une belle fable

L’idée est jolie, mais également dangereuse. En effet, l’utilisation du Game Pass est encore en expérimentation et donc le résultat ne pourrait pas suivre, peu importe la qualité des jeux. Si Microsoft semble déclarer sa flamme aux studios de moyenne envergure, il faut se rappeler que ce constructeur a récemment annulé Scalbound et Fable 3 (et fermer le studio de ce dernier, au passage). On espère un meilleur sort pour ses cinq nouveaux achats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *