Amazon montre ses deux premiers jeux


Actus / jeudi, août 23rd, 2018

Au début du mois, Google embauchait un quatrième vétéran du hardware console. On ne pouvait que se demander si la filiale allait réellement du côté du jeu vidéo ou non. À l’instar d’Amazon, qui avait affiché depuis longtemps son envie de tester ce marché. Hasard du calendrier ou non, la nouvelle grosse entreprise vient de montrer ses deux prochains jeux à sortir en pleine période de GamesCom.

The Grand Tour Game

On était fébrile à l’idée de savoir qu’Amazon sortirait prochainement des jeux. Avec un portefeuille aussi rempli, il y a de quoi faire le jeu le plus cher, et, pourquoi pas, le plus ambitieux jamais créé. De plus, l’arrivée d’un nouvel acteur du marché vidéoludique, qui était jusque là éloigné de ce monde, intrigue. On sait désormais quels seront les deux premiers jeux d’Amazon et… il y a de quoi être déçu. Le premier titre s’apparente à un produit dérivé de la série The Grand Tour (la suite spirituelle de Top Gear) produite par Amazon Studios, évidemment. Autre évidence : il s’agit d’un jeu de course, et plus particulièrement de défis. On retrouvera en effet les séquences vues dans la série, à reproduire manette en mains. Petit détail intéressant, lorsque la saison 3 sera diffusée, le jeu proposera le contenu en parallèle. Même en oubliant le côté publicité non déguisé, on reste dubitatif pour le moment, même si Craig Sullivan (ayant travaillé sur Burnout et Need for Speed) est aux commandes. Avec un peu de chance, il s’agit peut-être que d’une version alpha et le jeu sera bien plus beau par la suite ?

New World

Il est vrai, techniquement, l’autre jeu d’Amazon a été annoncé il y a maintenant deux ans. Mais aucune véritable information n’avait été divulgué, intentionnellement ou non. On sait désormais qu’il s’agit d’un RPG en ligne prenant place dans un XVIIe siècle saupoudré de magie. Artisanat, métiers en tour genre et PvP sont bien évidemment de la partie. Cela reste pour le moment bien classique et le jeu n’a sorti aucun atout pour se sortir du lot des innombrables MMORPG.

À quoi bon ?

Avec ces deux annonces, on ne va pas se mentir, Amazon ne fait pas vraiment rêver. Pourquoi l’entreprise sort ces deux jeux, et non pas une grosse cartouche pour allécher le joueur ? Tout d’abord, il est évident que ce nouvel acteur utilise le média du jeu vidéo pour améliorer sa visibilité. Amazon peut désormais compter sur des boîtes estampillées de son nom. Mieux encore, l’entreprise développe ses marques, à travers The Grand Tour. On imagine facilement que ce nouvel éditeur pourrait s’appuyer sur d’autres séries qui lui appartiennent. Au passage, il faut signaler que ce jeu est développé avec des outils maisons : le moteur graphique Amazon Lumberyard et Amazon Web Services pour les fonctionnalités en ligne.

On peut également spéculer sur d’autres intentions. Notamment sur le temps de développement. On sait qu’un autre titre nommé Crucible est également de la partie et celui-ci est bien mystérieux. Peut-être s’agit-il du killer-app (espéré) d’Amazon, prenant plus de temps que prévu à être développé. Ce dernier point rappelle également qu’il s’agit des premières expérimentations pour l’entreprise. On peut imaginer des titres plus ambitieux par la suite. Enfin, il est également possible que ces expériences se retrouvent plus tard dans l’abonnement Amazon Prime. On rejoint donc l’idée d’étendre sa visibilité, mais également son offre, puisque lesdits jeux seraient « gratuits » pour les possesseurs de l’abonnement.

Les possibilités sont multiples, même si pour le moment, il est vrai que les premiers jeux développés par l’un des GAFA (Google, Apple, Facebook et Apple, soit les nouveaux géants du Web) ne font pas rêver. En s’étant d’abord entouré de bonnes personnes, peut-être que Google annoncera quelque chose de plus fou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *