Deux casques VR de plus pour 2023


Actus, VR / lundi, septembre 26th, 2022

On aurait pu croire la réalité virtuelle enterrée, face au peu d’annonces de ces derniers mois (voir années). Au mieux, on a appris qu’il n’y avait plus besoin de compte Facebook pour les casques Oculus ou quelques rares nouvelles du Playstation VR 2. Mais cette fois-ci ça y est : celui-ci se dévoile longuement et aura même un nouveau concurrent. Enfin pas tout à fait…

Tu Sense la différence ?

Commençons par le casque le plus attendu : le PlayStation VR 2. Rappelons qu’avec ses premiers pas sur ce terrain, Sony se plaçait comme le meilleur rapport qualité/prix. Un parc PS4 déjà bien installé, un appareil moins onéreux que ses rivaux, mais une puissance moindre en contrepartie. Avec le PS VR 2, Sony semble vouloir faire l’inverse. Adieu les PlayStation Move recyclés et bonjour les capteurs PlayStation VR Sense 2 qui embarquent la technologie de la Dualsense PS5. Les manettes sont calibrées sur le modèle Oculus, avec donc un retour haptique dans les gâchettes et vibrations, qui rajouteront du réalisme en main.

En plus de nos dix doigts, le retour d’informations se fera aussi dans la tête. Le nouveau casque de Sony propose également de ressentir les choses directement via des moteurs situés au niveau du casque, permettant une immersion accrue, quand on reçoit un tir par exemple.

Plein les yeux

C’est évidemment l’écran qui a le plus bénéficié d’optimisations. Le PS VR 2 est le premier à disposer d’un moniteur OLED, avec une résolution en 2x2k, soit donc une vraie-fausse 4K pour nos yeux. Et si la netteté, d’après les premiers retours, n’est pas incroyablement plus brillante que sur les autres casques PC, le PS VR 2 profite tout de même d’un suivi du regard améliorant ce que l’utilisateur scrute. Comprenez par là que tout ce qui est dans la vision périphérique sera amoindri pour exploiter un gain de performance sur la vision directe, le tout en instantané. Ce qui permet de profiter à fond de la puissance de la PlayStation 5 là où se porte notre attention. Sur ce niveau-là, les retours semblent particulièrement impressionnés par le bond graphique du casque de Sony.

Toutes ces améliorations sont bien belles, mais créent un problème de taille confirmé par le constructeur : non, les jeux PS VR 1 ne seront pas compatibles avec la deuxième version du casque. Une disparité qui s’explique par une technologie bien trop complexe à adapter à la volée. Que ce soit les retours haptiques ou le suivi oculaire. Cependant, d’après les rumeurs, différents studios sont déjà à l’œuvre pour mettre à jour leurs jeux. Gratuitement ou en remaster payant ? Il est encore trop tôt pour le dire. Tout comme pour le prix du casque ou sa sortie, qui est, pour le moment, calé à un vague « début 2023 ».

Quand c’est trop, c’est trop Pico

Peu après cette longue présentation du PlayStation VR 2, c’est un acteur encore peu connu sous nos latitudes qui s’est exprimé sur son futur casque. Pico, filiale du géant possédant TikTok, a dévoilé le Pico 4 qui marchera plutôt sur les plates-bandes de l’Oculus Quest 2, puisqu’il est autonome. Le casque de Pico embarquera d’ailleurs le même processeur que son rival à venir, mais bénéficiera cependant lui aussi d’un affichage 2x2k en LCD.

Qui dit casque autonome, dit également quid de la batterie ? Celle-ci, placée derrière la tête, devrait proposer 3 h de jeu. Concernant ces derniers justement, Pico annonce fièrement 165 jeux et applications au lancement, avec un goût prononcé pour tout ce qui est fitness. Qu’on se rassure, le Pico 4 pourra décupler ses performances pour des jeux plus gourmands  grâce à un adaptateur sans fil. Celui-ci permettra ainsi de récupérer le contenu Viveport et Steam VR.

Plongez dans la VR

Notons que côté design, les manettes seront elles aussi empruntées à l’Oculus Quest 2, quoiqu’un peu plus large. Pour le casque en lui-même, on remarque un design rappelant un masque de plongée, grâce à des lentilles plus fines et cette fameuse déportation de la batterie.

Après un petit test du marché occidental avec le Neo 3 Link en début d’année, Pico reviendra donc à la charge en octobre prochain. Plus précisément, ce sera le 18 octobre que le Pico 4 sortira, avec deux tailles de mémoires différentes : 429 € pour 128 Go de stockage et 499 € pour les 256 Go. Rappelons que l’Oculus Quest 2 a pris une hausse de 100 € en juillet dernier, face à des coûts de fabrication plus élevés. Actuellement à 450 € ou 550 €, Meta relativisait en rappelant que « le Meta Quest 2 reste le casque VR le plus abordable du marché ». Affirmation qui sera désormais ironiquement fausse.

2023 l’année de la VR (bis repetita)

On ne sait plus combien de fois on a entendu cette formule et il serait temps de l’abandonner, et pourtant… Chaque année semble être le retour de la réalité virtuelle, comme si cette technologie déferlait par vagues, tantôt creuses, parfois tsunamis. 2023 paraît être de la deuxième catégorie, avec la sortie du casque le plus attendu d’un côté et un concurrent potentiellement digne de ce nom pour l’Oculus Quest 2 de l’autre. Malgré sa montée de prix, ce dernier domine toujours largement les statistiques Steam VR. Justement, du côté de Steam et HTC, pas de nouveaux casques sont prévus pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.