Steam lance une console portable


Actus / vendredi, juillet 16th, 2021

Depuis l’avènement du smartphone, le marché des consoles portables semblent s’éteindre peu à peu, ne laissant plus que Nintendo sur ce créneau. D’abord avec sa 3DS, puis avec la Nintendo Switch (Lite). Cependant, un nouveau concurrent arrive, et il est quelque peu étonnant. C’est Valve qui prévoit de commercialiser une grosse console portable.

La Game Gear de 2021

Le Steam Deck, c’est son nom, est ni plus ni moins qu’un PC embarqué dans une sorte de Switch Lite. Lourdement armé, d’un écran LCD de 1280x 800, de deux sticks, de deux pavés tactiles et de 8 gâchettes en plus des touches habituelles. Il possède également Bluetooth, HDMI, port Ethernet et de l’USB-C pour se connecter n’importe où. Sans aller dans les détails de la configuration du Deck, il sera équipé pour faire tourner les derniers jeux de façon corrects, entre 8e et 9e génération de console. Pour les titres les plus gourmands, il est toujours possible d’enclencher le mode à distance, et faire travailler le cloud. Côté prix, il faudra compter 419 € pour 64 Go, 549 € pour 256 Go en SSD, 679 € 512 Go en SSD. Pour terminer le tour du propriétaire, la sortie se fera en décembre, et Valve annonce déjà des stocks limités.

Si les spécificités sont alléchantes (malgré son poids de 669 g !), il faut rester prudent avec Valve. La société de Gabe Newell s’est déjà frottée au hardware pour un résultat éclair et décevant. Les Steam Machines (consoles de salon) et leur Steam Controller n’ont pas fait l’unanimité. Pire encore, Valve les a rapidement glissés sous le tapis. On souhaite évidemment plus de chance pour le Deck.

Coucou la Switch

Évidemment, impossible de ne pas penser à la Nintendo Switch en voyant cette nouvelle console portable. Le Steam Deck entrera-t-il directement en opposition avec la machine aux Joy-Con ? Pas sûr. De par ses spécifications, le Deck entend séduire les PCistes convaincus. « Un matériel conçu pour de vrais jeux dans de vraies mains », nous dit-on sur le site. Véritable pied de nez à la Switch qui se voit interdit de certains gros jeux, et dont l’une des cibles principales est les enfants et leurs petites mains. Le Deck ne met pas en avant sa convivialité, à l’inverse de n’importe quelle machine Nintendo.

Si la cible n’est pas la même, reste qu’une bataille est à prévoir entre ces deux portables. Steam a d’ailleurs clairement profité de la déception de la Switch Pro (voulue plus puissante et avec plus de sorties par les joueurs) pour annoncer sa bête. Celle-ci pourra également proposer des prix Steam, bien moindres comparés à la plate-forme Nintendo. Cependant la Switch a encore de beaux jours devant elle, et pour une simple raison : elle embarque toutes les licences cultes Nintendo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.