UFC 4 retire sa publicité invasive


Actus / lundi, septembre 7th, 2020

Depuis des années, les simulations de sports singent les publicités que l’on peut voir sur les différents terrains. FIFA, Top Spin ou encore Fight Night, autant de jeux qui ont arboré les couleurs de marques bien réelles, sans que les utilisateurs critiquent ce système. Cependant, depuis quelques jours, l’implémentation d’un nouveau genre de réclame en jeu a créé la colère de nombreux fans d’UFC.

Comme à la télé

EA Sports a poussé d’un cran la publicité dans son UFC 4. Lors des ralentis soulignant un beau geste s’intercalait une courte réclame. Un écran d’une seconde à peine, presque comme un message subliminal. En soi, rien de gênant pour le gameplay pur, et cela permettait une certaine ressemblance avec l’omniprésence de la publicité dans la diffusion de ce genre de sports sur le sol américain.

On l’a dit plus haut, l’ajout de publicité pour ancrer le virtuel dans le réel est légion. Sans même parler de pratiques sportives, comme le prouvait Ghost Recon Advanced Warfighter ou Rainbox Six Vegas. Ou encore Burnout Paradise et ses panneaux incitant à voter Barrack Obama.

Un certain modèle

Cependant, cette implémentation a tout de même suscité la colère des joueurs. Tout d’abord, on parle bien ici d’une « implémentation », puisque cette mécanique a été ajoutée après la sortie d’UFC 4, et donc après les différentes critiques. Une coïncidence troublante. De plus, ce que les joueurs ont pointé du doigt, c’est le modèle économique. S’acquittant déjà de 70 €, l’utilisateur doit en plus regarder des publicités à chaque match.

Devant le review bombing, EA Sports a finalement retiré cette mécanique et s’est excusé platement :

Nous aurions dû communiquer en amont sur ce système, c’est notre faute

Si certains joueurs parlent déjà d’un « test » grandeur nature pour sonder le public, toujours est-il qu’EA Sports a assuré que cette mécanique ne reviendrait pas. La promesse est entendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *