Apple Arcade n’attire pas assez de joueurs


Actus / jeudi, juillet 2nd, 2020

Les services par abonnement cartonnent depuis plusieurs années, et chacun tente de s’approprier une part du gâteau. C’est ainsi qu’en mars 2019, Apple a décidé de se lancer sur ce créneau de deux façons différentes. La première étant Apple TV+, soit un service de SVOD tablant sur la qualité plus que la quantité. Quant au deuxième service, il s’agit d’Apple Arcade, où il est question d’accéder à un catalogue de jeux smartphone via un abonnement.

Engagez-vous

Le service de jeux vidéo par abonnement d’Apple avait de sérieux arguments pour son lancement. Seul sur ce secteur (jeux mobile via abonnement), pas de publicités, des titres exclusifs et pas d’achats intégrés en jeu. Une offre premium, à travers une liste de plus de 100 titres, qui s’allonge chaque semaine.

Cependant, près de neuf mois après sa sortie, Apple Arcade fait grise mine. Le GAFAM a dû rompre certains contrats de développeur, pour la simple raison du manque d’engagement de la part des joueurs. Malgré la longue liste de jeux disponibles, bon nombre d’utilisateurs arrêteraient de parcourir les titres avant même que leur 1er mois offert ne prenne fin. Apple a coupé les ponts avec les jeux les moins pratiqués, et donc les moins rémunérateurs. Un seul jeu semble se tirer du lot selon Bloomberg : Grindstone.

Une rustine offerte

En attendant une stratégie plus efficace sur le long terme (d’autres jeux qui retiennent plus l’attention), Apple a décidé de rajouter un deuxième mois offert. Cependant, notons que l’Apple Arcade n’a même pas encore un an d’existence, et qu’il y a eu peu de communication autour de ce service, en marge de la keynote de mars 2019.

A l’inverse, le GamePass est martelé au moins chaque mois par Microsoft, avec des résultats convaincants à la clef. Enfin, on peut se demander si la proposition d’Apple n’est pas tout simplement contraire au marché du jeu mobile, dominé par les free-to-play. La preuve en est, pour éponger les quelques dizaines de millions de dollars déboursés pour la création de son service (sans compter la production des jeux), Apple peut compter sur l’App Store. C’est le magasin d’application qui génère le plus d’argent sur le secteur Service d’Apple. Des jeux souvent gratuites… avec des achats intégrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *