La prochaine PlayStation sera axée blockbusters


Actus / dimanche, juin 30th, 2019

La course à la prochaine génération est lancée. Les sites spécialisés (ou non, en l’occurrence) s’arrachent la moindre information qu’ils peuvent glaner. À ce petit jeu-là, le Wall Street Journal a interrogé Kenichiro Yoshida, PDG de Sony, à propos de leur future console. Celui-ci vient de dévoiler la ligne éditoriale de la PlayStation.

Machine à jeux

Cela peut sembler étonnant, mais la 5e PlayStation sera axée jeux ! Alors que les machines se sont transformées en média center, voire en réseau social sur les deux dernières générations, le PDG de Sony affirme revenir au software. Et pas n’importe lequel. Les blockbusters seront la pierre angulaire de la prochaine console de Sony. Des titres AAA qui seront censés en mettre plein la vue.

Pour cela, Yoshida rappelle la puissance de la PlayStation à venir. Que ce soit via le chargement des données ou le ray-tracing, il est important, selon lui, d’avoir une technologie de dernier cri.

La guerre des stratèges

Ces deux points amènent deux questions. La première étant : Quid des jeux AA ? Si le constructeur privilégie les gros titres, va-t-il délaisser les indépendants ? À moins que Sony possède un énorme catalogue à venir, il est nécessaire d’avoir des jeux à budget moindre, pour faire patienter les joueurs. L’autre interrogation concerne cette fameuse technologie. Si Sony vise clairement les hyperjoueurs (hardcore gamers en bon français), c’est sans doute pour justifier le prix de la console. Le constructeur se prépare ainsi à se séparer du public occasionnel, qui ne sera pas prêt à mettre autant d’argent sur la table.

Au passage, notons un petit tacle sur la stratégie de son rival Microsoft. Yoshida révoque l’utilisation du cloud et du streaming, car les connexions Internet des joueurs sont encore trop limitées. Le PDG de Sony vise évidemment Microsoft et son Game Pass, et surtout Stadia. Il faut dire que sur ce point-là, le constructeur japonais est clairement à la traine, et a même dû négocier certaines technologies de son rival.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *