PlayStation Productions réalisera des adaptions filmiques


Actus / mardi, mai 21st, 2019

Combien de fois avons-nous vu passer des articles autour du prochain film Uncharted, God of War ou encore Sly Raccoon ? Avec aucun résultat à la clef. Pourtant, il semble que les choses soient en train de changer. PlayStation Productions (responsable des jeux exclusifs à la console) s’occupera désormais également des adaptations filmiques des licences de Sony.

Tailler les branches

Notons tout d’abord ce qui peut paraître comme aberrant. Pourquoi PlayStation Productions se lance dans le cinéma alors qu’il existe déjà Sony Pictures ? Asad Qizilbash, responsable de PlayStation Productions, a expliqué ce parti pris à Hollywood Reporter :

Tout simplement parce que nous connaissons ce média (NDLR Les jeux vidéo), et nous savons ce que notre communauté aime

Shawn Layden, directeur de Sony Interactive Entertainment, poursuit :

En regardant les vieilles adaptations filmiques, il est clair que les scénaristes ou le réalisateur n’y connaissaient rien au jeu vidéo

L’idée serait donc de mettre aux commandes des joueurs, et non des réalisateurs ou scénaristes réputés, mais pas forcément liés au jeu vidéo. Une démarche qui peut paraître aussi saine que dangereuse, puisque bien des adaptations sont finalement tombées dans le fan service, sans utiliser les spécificités du cinéma. Encore une fois, le sujet semble avoir été travaillé en amont, car Layden affirme que le fond corresponde nécessairement la forme :

Il est fondamental que l’histoire suive le format. Nous voulons amener nos licences dans le meilleur média possible, pour être cohérents au matériau de base.

Ainsi, Layden évoque clairement que s’il est illusoire de rentrer 80 heures de jeu dans 2 heures de film, le format de la série est sans doute plus approprié.

Have a break

Cette décision de se lancer dans les appropriations filmiques est une première pour Sony. La société japonaise est sans doute motivée par la nouvelle vague d’adaptations que l’on aperçoit depuis 5 ans. On dénote à travers Warcraft, Tomb Raider et Assassin’s Creed un certain gain de qualité et de moyen.

Cependant, Sony y voit surtout la possibilité de faire patienter les joueurs. La création d’AAA prenant de plus en plus de temps, les films (ou séries donc) seront l’occasion d’avoir une collation entre deux titres :

Quand les fans finissent un jeu de 40 à 50 heures, et qu’ils doivent attendre trois ou quatre ans pour une suite, nous voulons leur offrir une nouvelle version de cette expérience, où les personnages qu’ils aiment évolueront autrement.

Les salariés de PlayStation Productions vont-ils enfin changer la donne ? Il faudra sans doute patienter encore un peu avant d’avoir des nouvelles de cette stratégie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *