Minecraft Earth propose de modifier votre ville


Actus / samedi, mai 18th, 2019

Mine de rien, Minecraft vient tout juste de souffler sa dixième bougie. Et si le jeu de Mojang n’est plus aussi populaire qu’avant, cela n’empêche pas Microsoft d’y voir là de nouvelles possibilités. Rachetée en 2012 par ce constructeur, la licence semble être primordiale dans le catalogue Windows. Preuve en est, Minecraft Earth vient d’être annoncé.

Le Fortnite de 2010

Avec ses 176 millions de copies écoulées, Minecraft est depuis peu le jeu vidéo le plus vendu de l’histoire, juste devant Tetris et ses 170 millions d’unités. Un record que Microsoft entend pourtant améliorer. Notamment en associant ce titre cubique à un autre succès récent : Pokémon GO. Minecraft Earth sera donc un jeu en réalité augmenté, où l’appareil photo de votre smartphone permettra de modifier virtuellement votre environnement réel. Si le mode de base laissait créer entièrement un univers, ici, l’idée est de faire avec un décor préexistant.

Relancer une licence vieille de dix ans peut-il marcher ? Sur le papier, Minecraft Earth dispose d’une base solide puisqu’il peut fonctionner sur une machine que l’on possède presque tous : un smartphone. De plus, malgré le succès de Pokémon GO en 2016, les jeux en réalité virtuelle n’ont pas encore explosé. Pour ainsi dire, le prochain gros titre du genre est développé par Niantic, qui n’est autre que le créateur de… Pokémon GO.

Micraftsoft

Si pour le moment aucune date de sortie n’a été annoncée, il est intéressant de noter à quel point Microsoft tient à cette licence. Depuis son rachat (qui a été amorti dès le lancement du titre sur Xbox 360), le constructeur ne cesse de placer Minecraft partout. En DLC, sur Netflix, via un prochain jeu, et même chez ses rivaux. Notamment sur PlayStation 3, PS Vita, Nintendo Switch et Wii U. Le succès du jeu se renouvèle facilement.

Microsoft a été jusqu’à promouvoir l’Hololens avec cette licence. On comprend maintenant mieux pourquoi ce projet est resté depuis silencieux. Le Hololens étant un casque de réalité augmentée particulièrement cher, le constructeur a sans doute préféré basculer le prototype pour nos smartphones nettement plus abordables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *