Mortal Kombat XI aurait pu être un jeu service


Actus / mercredi, avril 24th, 2019

Les jeux de combats ont bien changé depuis une petite dizaine d’années. On ne parle pas ici des graphismes ou du gameplay, mais de leur structure et marketing. Le modèle semble se chercher, et à ce propos, Ed Boon (co-créateur de Mortal Kombat XI) a pensé pendant un temps à réaliser un épisode en jeu service. 

Ironie

C’est lors d’une interview pour GameKult que le directeur de Mortal Kombat s’est exprimé sur le sujet. Pour lui, le game as service (du contenu en continu alimentant un jeu pendant des mois/années) n’est pas compatible avec sa licence. Il explique également que la durée de ce contrat entre développeurs et joueurs est beaucoup trop longue pour être réaliste. Un même titre ne peut se renouveler indéfiniment : « Arrivé à un certain point, il est nécessaire de proposer un nouvel épisode aux joueurs ».

Une réponse pour le moins étrange puisque Mortal Kombat est connu pour avoir totalement changé le modèle économique des jeux de combat. Depuis l’opus de 2011, la licence présente des contenus téléchargeables payants sur quelques mois. Une offre plutôt similaire aux game as service, étalant des mises à jour gratuites sur une durée plus longue.

Renouvellement

Cependant, Ed Boon explique bien que ces contenus téléchargeables ne peuvent pas stimuler le joueur bien longtemps. Il est nécessaire de réaliser un nouvel opus pour renouveler les mécaniques et modes, afin d’attirer le client. Il vaut mieux donc avoir du neuf, plutôt qu’un jeu-fleuve.

Il est vrai que le game as service colle mal (pour l’instant ?) aux jeux de combats. Le nerf de ces derniers résidant principalement dans le roster (la galerie des personnages). Street Fighter V fut d’ailleurs sèchement critiqué sur ce sujet. Le titre comptait seulement 14 personnages de base, afin d’en accueillir 34 au total, distillé sur deux années. Une technique qui peut refroidir les joueurs, préférant attendre avant d’avoir un titre plus complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *