Quel futur pour Tomb Raider ?


Actus / mardi, avril 16th, 2019

Tomb Raider est une licence cabossée. Depuis sa création en 1996, celle-ci battait déjà de l’aile avec le troisième opus, jugée trop proche des précédents. Malgré plusieurs essais (un prequel, des flash-back et une aventure urbaine), Tomb Raider est retiré des mains de ses créateurs pour être rebooté deux fois : en 2006 et en 2013. Jamais deux sans trois ?

Complètement flou

L’avenir de Lara Croft est incertain. Les premiers indices de vente du dernier opus (Shadow of the Tomb Raider) étaient peu encourageants. De plus, les critiques le décrivent comme une timide évolution de Rise of the Tomb Raider. Pour couronner le tout, le jeu très vite bradé, et même proposé dans le Xbox Game Pass. Pourtant, Yosuke Matsuda, le PDG de Square Enix (éditant la licence) avait finalement révélé un chiffre de vente positif : 4, 12 millions d’exemples écoulés en trois mois.

Est-ce assez pour continuer sur ce chemin ? Rien n’est moins sûr. Matsuda a également décrit le lancement de Shadow of the Tomb Raider comme faible, sans doute à cause de ce que les critiques dénonçaient justement : une certaine redondance.

Espoirs

Depuis ces déclarations, plus rien… jusqu’à ce que le producteur Jonathan Dahan indique au micro de UsGamer :

Je serai totalement surpris de ne plus entendre parler de Tomb Raider. Nous ne pouvons rien dire sur notre projet actuel, mais je serai vraiment étonné de voir la licence abandonnée

Tout d’abord, notons que des équipes sont bien à l’œuvre sur Tomb Raider. Cependant, il ne s’agit peut-être pas d’un jeu vidéo, puisqu’un deuxième film éponyme devrait voir le jour. Quant à un nouvel opus vidéoludique, Lara Croft devra sans doute subir un troisième tabula rasa. Les deux derniers reboot promettaient par exemple plus de profondeur dans ce personnage, mais ce n’est pas encore vraiment abouti. Un premier pas fût fait dans le Tomb Raider de 2013, mais l’héroïne ne s’est pas remise en question par la suite. La prise de recul pourrait également se faire du côté du gameplay. Après s’être intéressée à Uncharted, la licence est devenue un territoire ouvert saupoudré d’éléments RPG. Un retour aux sources ne serait-il pas logique, pour une archéologue ? De ce côté, on pense notamment au travail de Nicobass, réalisant un remake du deuxième opus sorti en 1997.

Une réponse à « Quel futur pour Tomb Raider ? »

  1. Boujour à tous Je trouve que le travail sur les trois derniers tomb raider est vraiment pas mal du tout par contre les monstres dans shadows ce n est pas très crédible les critiques sont un peut dures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *