Apple lance son service Arcade


Actus / mardi, mars 26th, 2019

Et de deux. Quelques jours après l’annonce de Stadia par Google, Apple réplique avec un autre service nommé Arcade. C’est donc le deuxième GAFA qui se lance à la conquête du jeu vidéo. Alors que tente d’apporter à ce marché la firme fondée par Steve Jobs ?

Abonnement, encore

Ô surprise, Arcade s’explique comme un service de jeux par abonnement mensuel, dont le prix reste encore secret. Décidément, depuis l’avènement des plates-formes de SVOD et des différents Game Pass, l’abonnement est partout. Là encore, il s’agit de proposer une centaine de titres utilisables en illimité, sans publicités ni achats in-game. De plus, Arcade est un service à partager entre six personnes, et supporte le multi-écran. Il sera donc possible de commencer un jeu sur iPhone et de continuer sur tout autre terminal iOS.

Il est intéressant de noter qu’Apple a utilisé la carte inverse de Google. Ce dernier avait gardé des informations sous le coude pour plus tard. Au contraire, son rival a pris le soin de préciser une fourchette de sortie (automne 2019) et a même montré… des jeux.

Pour qui ?

On s’étonnait en effet de peu en voir lors de la présentation de Stadia. Ici, Arcade a fait une place nette aux titres, notamment indépendants. Ce qui est plutôt logique puisque ce service a pour but de mettre en lumière ces derniers. Quiconque a déjà exploré le Google Play ou l’App Store sait qu’il y règne un chaos total, où seuls les titres les plus populaires et leurs clones s’en sortent. L’idée est donc de montrer que le jeu vidéo mobile n’est pas que du Clash of Clans ou Candy Crush Saga. Pour cela, Apple s’est aussi épaulé de créateurs parmi lesquels : Hironobu Sakaguchi (Final Fantasy), Will Wright (Les Sims et Sim City) ou encore Ken Wong (Monument Valley). Notons également la présence d’éditeurs comme Disney, Sega, Platinum Games…

apple-arcade

Si l’offre est très intéressante sur le papier, pour qui se destine-t-elle ? On serait dans un premier temps tenté de dire « aux joueurs fréquents », car cela leur facilite la recherche de titres originaux. Mais Arcade peut-il également s’adresser aux joueurs occasionnels ? L’abonnement n’est-il pas un frein à la découverte de nouvelles expériences ? Si Netflix fonctionne aussi bien, c’est grâce à son public qui était déjà féru de séries en streaming (pas toujours légales). Dans un même temps, ajouter une catégorie « jeux indépendants » dans l’App Store aurait été sans doute tout aussi efficace qu’Arcade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *