Steam réagit à ses pertes d’exclusivités


Actus / mardi, janvier 29th, 2019

Le drama Steam vs. Epic Game Store s’intensifie. Il y a peu, Ubisoft avait choisi le camp d’Epic pour son prochain The Division 2. Rebelote puisque Deep Silver vient de virer de bord, plaçant Metro Exodus sur l’Epic Games Store. Une décision déroutante pour Valve, surtout que jusqu’alors, il était encore possible de précommander le jeu sur Steam.

Point de contrôle perdu

C’est encore un coup dur pour Valve, qui vient de perdre l’exclusivité PC de deux grosses cartouches à venir. Cependant, que les joueurs se rassurent. Ce changement de boutique (trois semaines avant la sortie du jeu) n’impactera pas le consommateur. Ceux ayant précommandé Metro Exodus sur Steam pourront l’installer sur cette plate-forme. Quant aux retardataires, il faudra désormais passer par celle d’Epic… ou attendre 2020, année de l’expiration de cette exclusivité temporaire. Pour expliquer cette situation, Deep Silver cite clairement le taux de rémunération. On le rappelle, 88 % d’une vente sur l’Epic Games Store va aux développeurs. Là où Steam en reverse « seulement » 80 %. Reste à savoir si être payé pour une exclusivité temporaire est plus rentable que de le sortir sur les deux plates-formes à la fois.

Mais le plus intéressant, c’est surtout la prise de parole tant attendue de Valve. C’est sur la fiche Steam de Metro Exodus que l’on peut lire cette déclaration :

La suppression du jeu sur Steam nous parait injuste envers nos clients, notamment après une longue période de précommande. Nous nous excusons auprès de nos utilisateurs, car nous pensions que le jeu serait disponible jusqu’à sa date de sortie. Cependant, nous fûmes informés de ce changement récemment, nous laissant peu de temps pour réagir.

Des excuses on ne peut plus maussades donc, pour la plate-forme que l’on croyait intouchable. La tension monte d’un cran entre les deux boutiques, et on imagine que cela n’est pas fini. Reste à savoir si c’est l’Epic Games Store qui va continuer sur cette lancée, ou si c’est Valve qui va enfin réagir.

Du jamais vu ?

Il est vrai, c’est la première fois que le géant est touché personnellement, et à deux reprises. D’autant plus qu’une exclusivité temporaire passant d’un store à un autre avant sa sortie, cela ne s’est jamais produit. En revanche, il est ironique de noter que Steam s’était imposé à ses débuts grâce, notamment, à la notion d’exclusivité. Impossible par exemple d’acheter Half-Life 2 à son lancement sans passer par la boutique de Valve. Ce dernier se fait aujourd’hui prendre à son propre jeu.

Rajoutons à cela que, peu après cette annonce, THQ Nordic a désavoué agressivement sa société sœur, Deep Silver :

Nous n’excluons pas la possibilité d’utiliser des exclusivités temporaires pour nos futurs jeux, mais à l’heure actuelle, nous préférons laisser les joueurs choisir leur plate-forme de prédilection et publier nos titres sur le plus de créneaux possible.

Le tacle peut paraître sévère pour une société sœur de Deep Silver. Cependant, THQ Nordic entend sans doute se dédouaner de cette histoire afin de ne pas ternir sa réputation. D’autant plus que Deep Silver est le seule responsable de la licence Metro. La décision ne pouvait donc pas être discutée avec THQ Nordic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *