The Division 2 préfère l’Epic Games Store à Steam


Actus / jeudi, janvier 10th, 2019

Alors que Steam n’a toujours pas réagi à l’offensive de l’Epic Games Store, celui-ci continue sur sa lancée. Après avoir annoncé un programme de jeux gratuits, Epic est fier de présenter un partenariat avec Ubisoft. Ainsi, The Division 2, sortira en mars prochain sur Uplay (la plate-forme d’Ubisoft) et sur l’Epic Games Store, boudant au passage Steam.

Blockbuster en vue

Il est amusant de noter que l’un des arguments de la plate-forme d’Epic est que 88 % des revenus d’un titre iraient dans la poche du propriétaire. Une annonce intéressante pour ceux qui veulent donner le plus possible aux petits créateurs. Cependant, Epic sait très bien que de gros jeux permettent d’attirer le plus grand nombre. À titre d’exemple, notons qu’Assassin’s Creed : Odyssey, Far Cry 5 et Rainbow Six : Siege font partie des productions qui ont rapporté le plus à Steam durant l’année 2018. Cette dernière plate-forme perd donc un gros titre (qui va sans doute vivre dans le temps), et peut-être aussi toutes les productions d’Ubisoft à venir. On imagine que la technologie Easy Anti-Cheat, récemment acquise par Epic, fait partie du deal résultant de ce changement de magasin.

Cependant une question reste en suspens : celle de l’ergonomie. Lorsqu’un consommateur achetait un jeu d’Ubisoft sur Steam, il lui fallait tout de même Uplay pour le lancer. Est-ce que ce véritable non-sens sera corrigé ? Sur son site, Epic assure que les deux éditeurs travaillent main dans la main pour « proposer aux joueurs sur chacun de ces écosystèmes une interopérabilité et des fonctions sociales fluides ». La déclaration reste aussi vague que remplie d’espoir pour les joueurs.

À l’assaut du mobile

Ce n’est pas tout ! Dans la foulée, Epic a également annoncé que sa plate-forme de téléchargement arriverait dans l’année sur Android. Cette application devrait permettre de gérer les fonctions sociales de son compte, mais aussi de jouer à ses jeux PC sur son smartphone, via le streaming. La décision d’obtenir cette appli sur Android et non sur iOS est à moitié étonnante. D’un côté, Epic avait fui le Play Store de Google pour le lancement de Fortnite sur Android. Ce retournement de veste est donc étrange. De l’autre, on sait que cet éditeur se sentait frustré de devoir jouer avec les règles d’Apple pour sortir ce même jeu sur l’App Store. Par ailleurs, l’application similaire Steam Link s’était elle aussi vue refuser d’arriver sur l’App Store. Comme quoi, Epic Games Store ne réussit pas forcément là où son concurrent a échoué.

La plus grande question reste donc de savoir si Steam va réagir et comment il va le faire. Malheureusement, cette guerre pourrait également jouer en la défaveur du consommateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *