Teen Titans Go! Le Film – Pas loin d’un LEGO


Cinéma, Critiques / vendredi, novembre 23rd, 2018

Les Teen Titans n’ont pas la vie facile à l’écran. Depuis leur première réelle adaptation en 2003, l’alter ego jeune de la Justice League est raillé comiquement. Les personnages sont immatures, et ceci est renforcé par le style visuel. Après l’arrêt de cette série, Cartoon Network pousse le bouchon encore plus loin avec Teen Titans Go !, dont l’humour est on ne peut plus absurde. Le premier long-métrage est un pur condensé de cet esprit.

Super Hero Movie

Lorsque l’on parle « d’humour absurde », c’est une façon polie de dire que c’est souvent très con, osons le mot. De ce fait, ce film d’animation ne plaira pas à tout le monde, tant l’humour s’avère… particulier. Si l’on accroche (allez voir la bande-annonce pour le savoir), les blagues feront mouche. D’autant que comme toute production de Cartoon Network, ce film s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes, mais surtout à ces derniers. En effet, certains gags et références sont difficilement compréhensibles, même quand on a 10 ans. Citons par exemple le fait que c’est Nicolas Cage qui double Superman. Une référence au film éponyme que Tim Burton devait réaliser avec l’acteur dans ce rôle. Tout n’est pas aussi subtil. On note d’ailleurs malheureusement deux (trèèèèès longues) vannes scatophiles. C’est dommage, car ce long-métrage Teen Titans aurait fait un sans-faute. À tel point que les gags sont du niveau des deux derniers films LEGO, même si l’humour est encore une fois un peu plus absurde ici.

Il faut d’ailleurs souligner que Teen Titans Go ! Le Film et LEGO Batman font un bien fou dans un cycle permanent de superhéros. On est très loin du côté très sombre des derniers films live, voulu par DC Comics. Ici, place aux vannes, à la musique… mais aussi à la satire.

Teen-titans-go-to-the-movies

Con, mais malin

Car ce premier film de Michael Jelenic et Aaron Horvath n’est finalement pas si bête que ça. À travers un synopsis idiot, les deux artistes déroulent quelques petites critiques ici et là au genre. Dans cette œuvre, les Teen Titans (et particulièrement Robin) veulent avoir leur propre film, car de Batman à Superman en passant par Wonder-Woman : tous les superhéros joue leur rôle sur grand écran. Ce postulat très con est en réalité l’ouverture vers la critique, puisque leur monde est un miroir du nôtre. Des œuvres visuelles sur les super costumés, il en sort au moins cinq par an. Le film attaque donc ce phénomène (tout en se tirant lui-même dessus, évidemment) et ce qui en découle. Cette omniprésence que l’on constate chez nous est même complètement exagérée dans le film puisqu’une technologie est capable de diffuser toutes ces œuvres sur tous les écrans du monde. Bien sûr, ce long-métrage est loin de s’attaquer qu’à DC Comics. Marvel s’en prend également pour son grade. Des références à Deadpool ou aux Guardiens de la Galaxie sont faites, mais ce que l’on retient, c’est surtout la petite pique lancée à Stan Lee (qui double son personnage : le fair-play est total).

Teen Titans Go ! To the Movies n’est pas un simple film pour enfant (certaines scènes sont d’ailleurs assez horribles). Il tente d’aller un peu plus loin en se basant sur notre univers à travers de multiples références, mais aussi grâce à une certaine forme de satire douce. Si le film n’a rien d’une charge contre les superhéros, il démonte tout de même cette mythologie. Ce qui, mine de rien, est totalement anticonformiste puisque DC comme Marvel tente de construire un multivers cohérent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *