Quel avenir pour les projets de Telltale Games ?


Actus / mercredi, septembre 26th, 2018

Ce week-end, une nouvelle a fait trembler la scène vidéoludique : le studio Telltale Games dépose le bilan. On en parlait déjà dans cet article, les développeurs de The Walking Dead et The Wolf Among Us (entre autres), tentaient pourtant de faire évoluer le sous-genre qu’ils avaient lancé, voulant ainsi  sortir la tête de l’eau.

Trop tard

La cause de l’enlisement du studio tenait presque à une seule personne : Kevin Bruner, le fondateur et directeur de Telltale Games. Après l’éviction de cet homme jugé déraisonnable par les développeurs de la boîte, le studio devait reprendre des couleurs. Preuve en était : la dernière saison de The Walking Dead était lancée, tout comme le développement de celle de The Wolf Among Us. Pour couronner le tout, un partenariat avec Netflix s’était enfin créé. Cependant, d’après Variety, ce serait la fin du contrat avec Lionsgate qui aurait explosé la dernière digue. Ce n’est que ce vendredi 21 septembre que les employés ont appris la nouvelle, leur laissant 30 minutes pour prendre leurs effets personnels, et quitter les lieux. Cette gestion calamiteuse aura-t-elle également raison des projets qui devaient voir le jour ? Pas si sûr.

La volonté

Dans un premier temps, les yeux des joueurs se tournent vers The Walking Dead. Si le premier et le deuxième épisode sont bien sortis, il en reste deux à terminer. Les plus égoïstes ont donc pesté puisqu’ils ont acheté la saison entière, sans savoir comment évoluera la suite. En règle générale, un développement est qualifié de fini (le jeu passe gold, dans le jargon) un ou deux mois avant sa sortie. Cependant, cela ne devait pas être le cas pour The Walking Dead, puisque le studio a déclaré chercher une solution pour finir les deux derniers épisodes en bonne et due forme. Cela pourra sans doute se faire car Telltale Games dénombre plusieurs partenaires potentiels, qui ont proposé leur aide. Par ailleurs, notons que face à cette nouvelle jugée évidemment comme brutale, plusieurs développeurs ont déjà retrouvé un emploi chez d’autres studios.

Minecraft Things

Deux autres projets étaient également en gestation avec Netflix : une série interactive sur Minecraft : Story Mode, ainsi qu’une adaptation de Stranger Things. Si le géant de la VOD se dit attristé, il planche déjà sur une solution pour le deuxième jeu cité. Le projet a donc de grandes chances d’aboutir puisqu’encore une fois, certains éditeurs proposent leur aide. On peut par exemple citer Devolver qui se déclare prêt à prendre le développement sous son aile, en embauchant au passage les ex-salariés de Telltale. Quant à Minecraft, le développement se faisant en interne, il continu sans trop de problèmes.

Drama

Le licenciement brutal des 250 employés fera certainement encore parler de lui d’ici les prochains jours, voire semaines. Il faut souligner la gestion douteuse de l’entreprise, qui tentait de se rattraper après l’éviction de l’ancien fondateur. Évidemment, les salariés sont en colère et certains ont même saisi la justice, déclarant que leurs dirigeants ont violé la Warn Act. Celle-ci stipule qu’un préavis doit être formulé 60 jours avant un licenciement. De même, les employés n’ont touché aucune indemnité comme ce devait être le cas. Cet incident permet de rappeler que les métiers liés au développement vidéoludique ne sont soutenus par aucun syndicat, ce qui fragilise évidemment les conditions de travail déjà précaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *