Google embauche un autre expert de l’environnement jeu vidéo


Actus / mercredi, août 1st, 2018

Il est évident que le jeu vidéo a toujours eu besoin de la technologie (notamment informatique) pour avancer. Mais il est intéressant que cet échange se fasse maintenant dans les deux sens. Quatre ans après le rachat d’Oculus par Facebook, c’est désormais Google qui vole les plus grands cerveaux de nos consoles.

Kidnapping en série

C’est officiel, Richard Marks, directeur du département R&D de Sony Interactive Entertainment, quitte son emploi pour celui de Google, après 19 années chez Sony. Si ce nom ne vous dit rien, il est pourtant à l’origine de l’Eye Toy, des PlayStation Moves et même du PlayStation VR. Un expert des accessoires et des nouvelles façons de jouer en somme.

Cela pourrait être un banal transfuge, mais il est à noter que ce cadre développeur est le quatrième à être récemment parti chez Google. En effet, Jack Buser (fondateur de l’interface PlayStation Home) Greg Canessa (créateur du Xbox Live Arcade) et Phil Harrison (R&D chez PlayStation et Microsoft) font également désormais partie de la titanesque compagnie. Si leurs noms ne sont pas forcément connus, leurs profils en disent long.

Google Box

Des ingénieurs experts en accessoires, interfaces et plate-formes de jeux vidéo qui rejoignent Google ? Il n’y a pas besoin d’être un fin détective pour se douter des projets de la firme. Si le Play Store rapporte déjà gros, une entrée plus directe dans le marché du jeu vidéo pourrait être intéressante pour Google. À vrai dire, on ne voit même que cette entreprise pour lancer une nouvelle console. Le mot est lâché, et les rumeurs le confirment. Un projet nommé « Yeti » serait une plate-forme de jeux vidéo en streaming total. Si le streaming et le cloud font rêver les plus grands éditeurs (Sony, Microsoft et EA ont déjà mis un pied dedans), personne n’ose encore franchir le pas vers une plate-forme 100 % dématérialisée. Il faut dire que ceux qui ont tenté le pari l’ont perdu. Encore une fois, les gros sous de Google (et par extension Alphabet, la maison mère) pourraient faire la différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *